Quand utiliser une microbilleuse?

La microbilleuse est un outil efficace !

Les microbilleuses sont couramment employées dans les entreprises qui proposent des services de sablage pour améliorer la qualité de la surface de leurs produits et améliorer leur finition. Selon la fréquence d’utilisation et la qualité désirée du résultat final, le client a la possibilité de choisir entre plusieurs solutions.

Le sablage

Microbilleuse - Jean Brel SA
Microbilleuse – Jean Brel SA

Le sablage permet le traitement de surface de matériaux durs comme le métal et le verre. Selon l’abrasif, il est aussi appelé microbillage ou grenaillage. À l’aide d’un compresseur qui fournit de l’air comprimé, de petits grains ou billes sont projetés à grande vitesse (jusqu’à 170-200 mètres par seconde à une pression d’air de 4 bars) contre le matériau à traiter, pour obtenir le traitement de surface désiré comme éliminer de la peinture ou de la rouille ou pour donner au matériau une certaine texture ou finition.

Les avantages de nos microbilleuse

Chez Jean BREL SA, vous trouverez un large assortiment de microbilleuses et machines similaires, dont la microbilleuse à dépression NormFinish et la microbilleuse à surpression NormFinish. Voici les avantages les plus importants de nos machines :

  • Conviennent à tous les abrasifs courants, qui peuvent être interchangés facilement,
  • Dépoussiérage et nettoyage de l’abrasif grâce à un cyclone très efficace,
  • Construction robuste de la cabine qui garantit un sablage sans fuite vers l’extérieur,
  • Conception ergonomique et aspiration efficace permettant une visibilité parfaite pendant le sablage,
  • Fabrication à partir de composants de sablage uniques, conçus et fabriqués en notre usine.

Les applications du microbillage

Une microbilleuse peut vous être utile dans de nombreuses situations dont voici une liste des applications les plus courantes :

  • Créer une rugosité pour la bonne adhérence d’une peinture, d’un revêtement par poudre ou encore d’un revêtement métallique via PVD,
  • Obtenir une jolie finition de surface,
  • Éliminer les bavures d’une pièce,
  • Éliminer la couche d’oxyde pour la préparation d’un revêtement,
  • Grenaillage de précontrainte (shotpeening),
  • Éliminer les résidus de sable dans le cas du moulage à cire perdue.

Il convient de laver et sécher les pièces avant de commencer le sablage, afin d’éviter l’encrassement de l’abrasif et potentiellement l’encrassement de la surface entière de l’objet et éventuellement le blocage du circuit de sablage. De plus, comme l’abrasif est alors collant, il peut fortement diminuer la durée de vie du filtre. Enfin, le dépoussiérage de la cabine et donc la visibilité diminuerait fortement.

Les différents principes de sablage

De manière générale, il existe diverses techniques de sablage. Chez Jean BREL SA, nous différencions les méthodes de sablage selon les catégories suivantes : sablage à dépression, sablage à surpression et sablage humide ;

  • Le sablage à dépression encore appelé sablage à dépression, est couramment utilisé lorsque les produits nécessitent peu de puissance de sablage. Il convient également lorsque le compresseur disponible a une puissance limitée ou lorsque la vitesse de sablage n’est pas déterminante,
  • Le sablage à surpression est notamment utilisé lorsque les travaux de sablage sont fréquents, intensifs ou qu’ils doivent être terminés en peu de temps. L’intensité de sablage est 4 à 5 fois plus élevée que dans le cas du sablage à injection. Veillez à disposer d’un compresseur avec une capacité largement suffisante.
  • Le sablage humide a une intensité relativement faible. Il est particulièrement adapté aux objets pouvant être sablés avec peu de puissance et pour la finition.

Nous attachons une grande importance aux conseils appropriés et à la satisfaction des clients.

Si vous désirez en savoir plus, veuillez prendre contact avec un de nos techniciens.

Contactez-nous

Produits associés